Bonjour

Bienvenue sur le site de

(R)ÉVOLUTION DÉMOCRATIQUE

la démocratie n’est pas un idéal mais une forme d’organisation plus rationnelle que le dirigisme

Famille

Actuellement, la majorité des sept milliards d’êtres humains vit dans des conditions insupportables. Les guerres, massacres, oppressions, répressions, délinquances, drogues, famines, maladies, pollutions, font des victimes par millions. Plus de la moitié de la population mondiale est entassée, sans la moindre nécessité fonctionnelle, dans des villes surpeuplées, invivables, anti-économiques, à la criminalité explosive.

Le mode de vie des pays développés est arithmétiquement inextensible au reste du monde. Le décollage de pays très peuplés se traduit par des tensions dont les vivres et les matières premières sont les enjeux. Les divers États, dans une mêlée confuse, s’opposent les uns aux autres. Des milliards d’individus sont des migrants potentiels.

Une autodestruction de l’espèce humaine n’est pas une hypothèse absurde. C’est déjà ainsi, semble-t-il, que certaines civilisations anciennes ont disparu (Collapse. How societies chose to fail or succeed. Jared Diamond. Éditions Viking Penguin).

Les États sont responsables de cette situation ou, plus précisément, ce sont les abus de pouvoir des gouvernants et des minorités à fort pouvoir de nuisance qui sont en cause. Seules une révolution démocratique dans les esprits et une évolution démocratique des institutions peuvent inverser la tendance.

 

Page suivante : qui sommes-nous ?