La République Française

Selon l’article 3 de la constitution du 4 octobre 1958, la République Française est une démocratie :

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum”.

La réalité est bien différente : les gouvernants décident de tout. Les rares référendums n’ont lieu qu’à leur initiative et sur des thèmes imposés par eux. Et, quand le résultat ne leur convient pas, ils  peuvent le faire annuler par un vote des élus en sens contraire.

Le 29 mai 2005, les Français ont été appelés à voter pour ou contre la ratification d’un traité établissant une Constitution pour l’Europe. 54,68% des votants ont répondu NON. Pourtant, dès février 2008, on a déjugé les électeurs et mis en place un traité proche de celui qu’ils avaient refusé en 2005.

La République Française est donc une démocratie représentative dont les dirigeants prennent toutes les décisions souverainement et en dernier ressort, c’est à dire un régime autoritaire.

C’était d’ailleurs l’avis, dès 1964, d’un futur président de la république :

« Qu’est-ce que la Ve République sinon la possession du pouvoir par un seul homme dont la moindre défaillance est guettée avec une égale attention par ses adversaires et par le clan de ses amis ? Magistrature temporaire ? Monarchie personnelle ? Consulat à vie ? pachalik ? Et qui est-il, lui, de Gaulle ? duce, führer, caudillo, conducator, guide ? » (Le coup d’état permanent. François Mitterrand. Editions PLON)

Les pays émergents qui désirent adopter une nouvelle constitution s’inspirent en général de celles de pays développés. Sur ce marché très particulier, selon un constitutionnaliste réputé, le modèle français se vend bien parce que les pays en transition ont besoin d’un pouvoir fort. On ne saurait mieux dire.

Même son de cloche chez les anglo-saxons : selon l’indice de démocratie de The Economist Group, la France est classée au 29ème rang mondial, parmi les démocraties imparfaites.

Cette situation ne date pas d’hier :

la France, qui a toujours été gouvernée par des pouvoirs autoritaires, est un pays sans tradition démocratique.

 

Page suivante : Démocratie et dirigisme – Pourquoi la démocratie

 Famille